Comment bien choisir les bons meubles pour sa cuisine ?

En dehors du remplacement des meubles, la rénovation de votre cuisine peut impliquer d’autres opérations. Refaire les peintures, changer le carrelage et acheter de nouveaux luminaires sont autant de travaux permettant de remettre au goût du jour une cuisine vieillissante. Bon à savoir : si vous envisagez de repeindre une cuisine, cette étape devra être réalisée avant de changer vos meubles, pour éviter d’être gênés par ces derniers ou de laisser de disgracieuses coulures sur vos nouveaux éléments.

Vous pouvez également rapidement changer l’apparence de votre cuisine en remplaçant son revêtement de sol. Le prix du carrelage de cuisine varie fortement selon son matériau et sa finition. Il est ainsi possible d’acquérir un carrelage de qualité pour 20 euros par mètre carré, en entrée de gamme. Les prix grimperont à 60 euros par mètre carré en moyenne, pour du granit ou des carreaux de ciment. Pour la pose de votre carrelage, un carreleur professionnel facturera entre 25 et 50 euros par mètre carré, selon la difficulté de pose. À noter que, comme pour les meubles, le carrelage peut se peindre avec une peinture spécifique. Le prix de ce type de peinture est compris entre 0,5 euro et 10 euros par mètre carré, selon les produits.

Pour personnaliser le carrelage de la cuisine, au sol comme au mur, on opte pour des pochoirs façon dessins géométriques avec des formes minimalistes et des rosaces, à concevoir soi-même ou à acheter prêts à l’emploi dans le commerce. Pour cette customisation, il vous faut : de l’acétone pour dégraisser le sol et améliorer l’accroche de la peinture un apprêt spécial carrelage à appliquer avant la peinture vos plus beaux pochoirs. De la peinture pour carrelage un pinceau brosse et du ruban adhésif. Et un vernis protecteur pour sublimer et préserver votre création une fois le tout terminé Ce parti pris offre caractère et charme à la cuisine. Le petit plus : vous pouvez facilement – et à bas coût – transformer un carrelage classique en carreaux de ciment avec cette méthode.

Un bon moyen de minimiser vos déplacements dans votre future cuisine consiste à vous assurer que votre plan de travail, votre poubelle, votre évier et votre lave-vaisselle ne soient pas trop éloignés les uns des autres. C’est ce que les spécialistes nomment le « cheminement du propre et du sale ». En effet, après avoir quitté la table de votre salle à manger, plats et assiettes sales suivent inévitablement le même circuit : ils sont posés sur le plan de travail, puis vidés dans la poubelle avant d’être rincés dans l’évier et enfin placés dans le lave-vaisselle.