Le cameraman (ou cadreur) est en charge de la mobilité de la caméra, ainsi que du cadrage. Son rôle est de restituer précisément les idées du réalisateur, ce qu’il fait en s’aidant du story-board. Le métier de cameraman demande d’être méticuleux car chaque détail compte. Il doit multiplier les prises de vue afin de fournir le maximum d’images possible au réalisateur, qui fait ensuite son choix.

 

Un Cameraman peut travailler dans quatre secteurs différents : le cinéma, la pub, les clips et la télévision. Les trois premiers domaines offrent moins de possibilité d’emploi que la télévision. En travaillant pour le cinéma ou pour la pub, le Cameraman est placé sous la responsabilité du directeur de la photographie ou « chef opérateur de prise de vue » et aidé par un assistant.

 

Dans le domaine de la télévision, plus de débouchés sont disponibles car il existe de très nombreuses chaînes de télévision. Il est alors possible de se spécialiser et préférer les tournages en extérieur ou les tournages en plateau. Quand le cameraman est membre d’une équipe de reportage, il doit glaner le maximum d’images sur le vif afin d’offrir le maximum de possibilités au journaliste et réalisateur. Dans le cadre d’émissions, le Cameraman peut s’occuper d’une caméra fixe ou bien d’une caméra portable. Il répond aux directives du réalisateur en temps réel.

 

Cameraman est un métier qui demande rigueur, concentration et rapidité de réaction et d’exécution. De plus les conditions intrinsèques au métier de Cameraman peuvent être exigeantes : déplacements réguliers, conditions d’exercice parfois difficiles, possibilité de danger et statut d’intermittent du spectacle. Un cameraman commence toujours sa carrière en étant lui-même assistant cameraman.

Les études menant au métier de Cameraman se font en deux ans. Il existe deux écoles publiques (CNC et ENSMIS) difficiles d’accès et de nombreuses écoles privées.