Les installations à mettre en place dans une cuisine

Tous les moyens sont bons pour donner à la cuisine plus de légèreté. Misez d’abord sur des meubles transparents : un vaisselier ou une vitrine pour exposer votre service de fête. Enfin, oubliez les plinthes sous meubles. Cela vous permettra également de faire le ménage plus facilement. C’est officiel, le bleu nuit est en train de devenir le nouveau basique et vient même remplacer le noir, star de la cuisine ces dernières années. Pour ne pas trop assombrir la pièce, mariez-le avec des murs de couleurs claires et une crédence miroitante qui reflètera la lumière. Pour aller plus loin, pourquoi ne pas installer des boutons de poignées et des interrupteurs dorés ? Une solution évidente pour apporter une touche de chic à une cuisine.

Aujourd’hui, les demandes de transformation de cuisine fermée en cuisine ouverte explosent. La cuisine ouverte est une bonne solution pour ceux qui considèrent qu’elle est un espace à part entière du lieu de vie. Elle est aussi adaptée à ceux qui veulent gagner de l’espace. Elle est cependant plus contraignante pour les personnes sensibles aux bruits et aux odeurs… L’ilot centrale plait pour son optimisation. En effet il améliore la fonctionnalité de la cuisine, permet de créer un plan de travail supplémentaire, et agrandit la capacité de rangement. Mais son volume n’est pas adapté aux petits espaces. Il prend de la place et limite la circulation.

Calculer son budget pour rénover sa cuisine

Le coût d’une cuisine peut être assez facilement budgétisé concernant l’acquisition des éléments eux-mêmes. Cependant, de nombreux suppléments et travaux annexes peuvent venir alourdir la facture. N’oubliez pas de prendre en compte les points suivants :

  • l’intervention d’artisans spécialisés en cas de travaux importants sur le réseau électrique ou de gaz
  • le coût du déplacement d’une cloison ou de son percement afin d’installer un passe-plat, la modification de la taille d’une fenêtre…
  • la décoration de la pièce : peinture, papier-peint, revêtement de sol
  • les honoraires éventuels d’un architecte dans le cas où votre chantier nécessiterait son intervention

Par ailleurs, il est en général recommandé de prévoir un budget supplémentaire d’environ 10% afin de faire face aux imprévus (découverte d’humidité sur un mur et son traitement, ragréage du sol…).