Avec de nombreux points de vente (supermarchés, magasin de sport, détaillant et internet), le choix est large et il est parfois difficile de s’y retrouver. Précisions et conseils.

Les vélos les moins chers se trouvent généralement en grande surfaces. Le seul atout est d’ailleurs le prix, extrêmement compétitif. Or il faut bien savoir que le matériel est souvent de bas de gamme, qu’on ne peut rarement compter sur les conseils des vendeurs et que le service après-vente est rarement performant. Ceci ne signifie pas qu’acheter un vélo en grande surface est une mauvaise idée, mais tout dépend dans quelle optique on souhaite acquérir un vélo. C’est par exemple une bonne solution pour acheter un vélo pour un enfant ou pour un adulte faisant du vélo de façon très occasionnelle.

Internet est en passe de devenir l’une des plate-forme les plus importante en terme de vente de vélo. Acheter un vélo sur internet est simple, rapide et économique et ceci explique le succès des ventes en ligne. S’il est vrai qu’il est possible de réaliser de très bonnes affaires, il est également possible de se faire arnaquer. Il est surtout impossible d’essayer auparavant le vélo et d’ainsi savoir s’il convient.

En terme de qualité, acheter un vélo chez un détaillant est la meilleure option. Les vélos sont montés sur mesure par des spécialistes à l’aide de pièces de grande qualités. Le service est spécialisé et le service après-vente est très fiable. Seulement les prix sont forcement très élevés. C’est  la solution pour les passionnés de vélo.

Les magasins de sport sont peut-être la meilleure solution pour acheter un vélo. Ils y sont généralement de qualité sans être trop chers, les vendeurs conseillent bien et le service-après fonctionne correctement. Pour acheter un vélo de qualité sans se ruiner, c’est l’endroit idéal.